Quatre formes d’infidélité (dont trois qui n’en sont pas)

Intéressant billet sur l’infidélité. Recherche à faire: y a-t-il d’autres cas de figure?

les fesses de la crémière

Par le passé, l’infidélité était la soupape pour des couples qui étaient condamnés à une vie d’insatisfaction voire de souffrance par les liens indissolubles du mariage. Ce n’est plus le cas. Et pourtant, l’infidélité semble toujours aussi courante, au point que rares sont les couples qui n’ont pas eu à la vivre sous une forme ou une autre. Serait-ce parce qu’on continue d’appeler infidélité des situations qui n’en sont pas ? Ou comment ne pas confondre infidélité et largage.

Voir l’article original 989 mots de plus

Confiance, tromperies, adultères

Carnet de notes 27 mars 2010 et réflexions actuelles.

 

Est-ce qu’on peut aimer sans tromper? 

Est-ce que l’adultère change quelque chose à l’amour? 

Est-ce que le mensonge tue vraiment l’amour? 

Pourquoi la confiance est-elle si importante, pourquoi tue-t-elle l’amour quand elle est bafouée? Est-ce dire que tout ce qui compte dans l’amour, c’est la confiance? Comme un critère « seuil »: si on ne l’atteint pas, point d’amour? 

Est-ce qu’aimer en adulte c’est nécessairement tuer les contes de fées? Est-ce que c’est baisser les bras sur la promesse, la fidélité? 

Et la baise pour la baise, est-ce que ça implique nécessairement de ne pas s’occuper de l’autre? Prendre son plaisir à soi et ne penser qu’à soi? C’est tellement plus fort à deux…

A-t-on le droit de dire n’importe quoi pour attirer l’autre dans notre lit si on n’a pas l’intention de toute manière de faire durer l’histoire? Ça dérange qui, dans le fond? Pourquoi je n’arrive pas à voir ça autrement qu’une fraude? 

Peut-on vraiment séparer le corps et le coeur? Même un peu…

Mike tout juste.: La fille de mon village

Mike tout juste.: La fille de mon village.

Et si la réponse que je cherche était toute là, dans ces deux petits mots:
sincérité et maladresse.

L’amour c’est peut-être juste ça, dans le fond. Être sincère et maladroit. Accepter ça. L’accepter dans tout ce que ça nous inspire d’effroi et d’horreur.

viaMike tout juste.: La fille de mon village.

Cath ne l’a jamais fait

J’ai trouvé cette photo. Je ne sais plus où. Elle a sa place par ici.

Avoir ce qu'on a jamais eu

Comment Cath comprend cette image? Elle plonge, c’est sûr. Elle plonge où. Comment était-elle avant la rupture d’avec son ex? Son monstrueux ex. Comment était-elle juste avant de voir cette image? Qu’a-t-elle jamais fait. (Et moi?)

Cath est impulsive et raide. L’a-t-elle toujours été? Non. Il ne faut pas. Elle a DU caractère, c’est certain. Elle a du mal à s’ouvrir, elle a toujours été difficile d’approche. Son orgueil la protège autant qu’elle protège son orgueil. Une photo comme celle-là et elle fonce. Évidemment, elle frappera dans toutes les directions. Des coups d’épée dans l’eau. Forcément, elle se retrouvera vidée, épuisée, triste et frustrée. Peut-être que, là, enfin, petite bête blessée, elle acceptera qu’on lui prenne la main.